Modèle A

Les ECOLES

Vers le milieu du XVII° siècle, l'instruction des enfants était confiée au curé de la paroisse. Plus tard, l'abbé se désista de ses fonctions de "magister" au profit de son clerc. L'instruction ne fit que des progrès très sensibles.


En 1828, sous le règne administratif de m; françois-joseph Deguffroy, la commune d'Estaimbourg fut dotée d'une école primaire mixte, située rue de Lannoy (face au presbytère). A cette école, dont la renommée gagna rapidement les environs, fut bientôt annexée un pensionnat (110 garçons et 42 filles - en 1832).


  

Monsieur Charles de Bourgogne décida de dédoubler l'école. Le 25/07/1849, Melle Joséphine Dujardin fut donc nommée institutrice communale à l'école des filles, située comme aujourd'hui, rue des Muguets.

C'est en 1892, que l'école des garçons quitta ses locaux pour s'installer au Grand Trieu.

De 1904  à 1918, notre commune eut l'avantage de posséder une école gardienne libre, tenue d'abord rue de Lannoy, puis, au couvent St Charles, rue de l'Avenir .


"La maison des Oeuvres" actuelle.