Modèle A
Modèle A

TOPOGRAPHIE

On retrouve quelques  anciennes maisons, des villas et châteaux agrémentés d'un jardin anglais ou d'un superbe parc.

On peut également apercevoir une curiosité méconnue à quelques mètres de la place de notre village:

Une glacière :


Cette glacière est dite de: plaine

Elle est semi-enterrée et recouverte d'une butte de terre. Elle est construite en brique sauf le linteau et le seuil.

Les dimensions de la glacière sont les suivantes:

      * Le couloir d'accès est d'environ: 3.20 mètres et d'une largueur de 1 mètre.

         La hauteur varie de 1.79 mètre à 2.08 mètres, pour 1.59 mètres à la porte.

      * La glacière était protégé par quatre portes.

      * La glacière daterait des dernières transformations du château; c-à-d en 1856, et donc l'œuvres de Charles de BOURGOGNE. Elle semble reprise pourtant sur le plan cadastral de Musin en 1818.

      * Au fond du couloir, un escalier de trois marches conduit à la cuve. La cuve est ovoïde. Son plus grand diamètre est de 2.70 mètres au niveau de l'accès.

      * Sa profondeur est 2.20 mètres et sa hauteur totale est de 3.40 mètres.

      * Au centre du fond, le diamètre est de 1.90 mètre, une grille de 80 cm recouvre le puit perdu destiné à récolter l'eau de fonte.

      * Magnifique monument d'archéologie industrielle, conservée dans un état parfait, la glacière a bien failli disparaître. En effet, des travaux d'élargissement de la route avait entraîné la destruction de la butte recouvrant la glacière.

 

CLIQUEZ SUR LA PHOTO

La commune d'ESTAIMBOURG est située dans la province de Hainaut, chef-lieu Mons (60 km), arrondissement administratif et judiciaire de Tournai (12 km).

Estaimbourg est paroisse du diocèse de Tournai.


Ce village fait parti de l'entité d'Estaimpuis. A l'Ouest, on trouve la frontière Française. Lille n'est qu'à 20 km. A l'Est, on trouve  l'entité de Pecq.


D'après Hoverlandt, cette localité avait, en 1811, une superficie de 278 Bonniers (le bonnier d'Estaimbourg mesure 1 ha, 17 ares et 17 ca) . En 1924, la superficie déclarée était de 401 ha.


Le territoire d'Estaimbourg forme une belle plaine légèrement ondulée. Son altitude est 18 m 31 au seuil de l'église.


Il comprend six hameaux: la place, le Grand Trieu, les Aulnes, les Hautes Rues, la Joncquière et Luna.


Un ruisseau, Rieu du MAZET, traverse la localité de l'Ouest en Est, ce petit cours d'eau rompt agréablement la monotonie du paysage, paysage des plus rustique, où l'on distingue, à côté de quelques pâtés de maisons, un certain nombre de fermes antiques, vastes quadrilatères entourés d'une suite ininterrompue de champs cultivés avec soin.


Le Rieu du MAZET , avant l'emploi de la brique et de la pierre. Il arrivait fréquemment que l'on creusaient les abords de ce ruisseau afin de récolter l'argile nécessaire à la confection des demeures en "torchis".De ce fait, certains endroits prirent l'aspect de grandes fosses; celles-ci constituaient de grandes réserves d'eau et servaient également de bassin de natation.


Ce rieu prend sa source à Néchin, à proximité du château de la ROYERE, au hameau de Gibraltar. Il se jette dans la WASMES. Ce ruisseau prend sa source en France près de l'église de Toufflers. Il forme la limite naturelle entre Bailleul et Estaimbourg. Ce ruisseau se jette dans l'Escaut à Pecq.


Le réseau routier est convenable. Toute trace de la chaussée romaine a depuis longtemps disparue. Nous disposons de deux axes principaux: la route dite de Lannoy, l'autre; la route d'Estaimpuis